Contenu

De nos jours ...

De nos jours cette diététique Taoïste se rapproche de la diététique dite « cétogène » et elle a un effet bénéfique prouvé scientifiquement contre toutes ces maladies : Maladies neurologiques, Épilepsie, maladies d’Alzheimer et Parkinson, Migraines, douleurs, sclérose en plaques, troubles du métabolisme, obésité, maigreur, syndromes métaboliques, diabète, processus inflammatoires, asthme, arthrite, rhumatismes, hépatite et Cancer, maladies auto-immunes, toutes maladies dites de "civilisation" et bien d’autres à n’en pas douter.

Le diététique cétogène en fait, mime les effets du jeûne. Au cours du jeûne, le taux de glucose dans le sang diminue (hypoglycémie). Le glucose est le nutriment majeur des muscles mais surtout du cerveau. Le corps s’adapte à la privation de nourriture (et donc de glucose) en mobilisant ses réserves d’énergie : il puise dans le tissu graisseux des graisses que le foie transforme en corps cétoniques. Lors d’un jeûne, les corps cétoniques sont produits en assez grande quantité ; après trois jours de jeûne, l’énergie au niveau des neurones provient pour un tiers des corps cétoniques.

Malheureusement un jeûne complet entraîne une fonte musculaire et ne peut évidemment pas constituer une solution durable. En 1921, le Dr Russell Wilder (Mayo Clinic, Minnesota) a mis au point la diète dite cétogène. Il s’agit d’un régime alimentaire très pauvre en glucides et riche en graisses qui produit un effet similaire à celui du jeûne dans l’organisme, à savoir la formation de corps cétoniques. L’objectif de cette diététique étant non plus de tirer notre énergie du glucose mais des graisses via les corps cétoniques.